SAT
France
Allemagne
Pour imprimer svp utiliser la fonction 'Imprimer' dans le bas de la page
   
 
 
SAT IV - Présence et transformation
Ce dernier module du cycle SAT présentera une pratique et une réflexion sur la méditation bouddhiste qui intègrent les courants Theravada, Mahayana et Vajrayana introduits dans les trois modules précédents. Dans le cadre de l'Ennéagramme de la personnalité le travail sur les vertus sera approfondi. Les participants seront également invités à observer et à partager les différentes escales de leur voyage intérieur de transformation.

En 2017 un SAT IV spécial !
Cette année, Claudio Naranjo abordera un thème qui lui est très cher : le potentiel de la musique classique pour le développement de la conscience et de la transformation. Prenant en compte la personnalité et la vie de compositeurs allemands tels que Bach, Mozart, Brahms et Schumann il représentera à travers l'écoute de leurs œuvres comment le caractère et son évolution se reflètent dans leurs compositions.

Quel est le possible sens de la musique? C’est à cette question que Claudio Naranjo répondra en présentant les dictées musicales de son menteur d'origine allemande, Totila Albert.

Une forme avancée du Mouvement authentique avec Betina Waissman permettra d'approfondir le processus personnel de transformation et le travail en petits groupes avec Jaclyn Scardova, une amie de longue date de Claudio qui a un talent de perception hors du commun, facilitera le contact avec le monde intuitif de chaque participant.  
 

Date :
du 8 au 13 octobre 2017
Dirigé par :
Équipe :
Langues :
Francais, Anglais, Allemand
Lieu :
ZIST, Bavière (Allemagne)
Frais de participation
650 €  plus hébergement
Inscription :
Rétrospective :
Claudio Naranjo et le potentiel de la musique classique
Video et interview


Extrait du séminaire
« Le silence, la musique, le don de soi
et la quête de la nature de l’esprit »
,
Allemagne,  2016



Interview avec Claudio Naranjo

« La musique peut être soit une façon de faire contact avec soi-même, un miroir de ce que nous ressentons profondément, soit un substitut. Beaucoup de gens écoutent la musique pour remplir un vide intérieur et éviter une réelle connexion avec la vie… »

Ici vous pouvez lire l’interview dans sa totalité :
Interview en PDF

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 
   
[Contactez-nous]    [Version HTML]    [Version imprimable]    [Responsable du site]    Page actualisée : 23.9.2017